Trek à Chiang Mai avec Mr Woody une journée à la découverte des éléphants

En Thaïlande, et plus particulièrement au Nord, à Chiang Mai, nombreux sont ceux qui vous proposeront d’aller faire une balade à dos d’éléphant, un, deux jours ou même plus. Avant de vous lancer, et pour éviter les pièges, renseignez-vous sur la façon dont sont traités les animaux pour ne rien gâcher de votre plaisir, et du leur !

La Thaïlande, et plus particulièrement le Nord, est bien connue pour ses nombreux éléphants, animal emblématique du pays, dont vous croiserez les représentations partout dans les temples, les décorations typiques et l’artisanat local. Utilisés autrefois pour l’agriculture ou la construction, ces imposants pachydermes ont aujourd’hui pour la plupart perdu leur vocation "utile" pour devenir des attractions touristiques. L’afflux d’occidentaux en quête de distractions exotiques est en effet une vraie manne financière pour les autochtones qui préfèrent les utiliser à ces fins, au détriment de leur culture et du bien-être des animaux. Il est donc important de prévenir le voyageur responsable que vous êtes de l’impact que vous avez en visitant le premier camp d’éléphants qui se présente. Car c’est à vous d’éviter d’encourager des pratiques barbares et de privilégier le respect des animaux durant votre voyage. Et puis ça ne rendra votre expérience que plus plaisante, soyez en sûr ! Un bel exemple qu’on a testé pour vous est l’Elephant Camp de Mr Woody, un camp pas vraiment comme les autres... Voici un compte rendu de notre expérience, et un aperçu de ce qui vous y attend.

Une journée auprès des éléphants

Ce matin, un minivan s’arrête devant notre guesthouse et en descend un petit monsieur au visage serein et sympathique. Nous venons de rencontrer Mr Woody, qui nous accompagnera durant cette journée, laquelle fera certainement partie des meilleurs souvenirs que nous ramènerons de ce voyage en Thaïlande. Après 3/4h de route, nous voilà à sa belle maison de bois où nous sommes accueillis sur le pas de la porte par sa mère et sa famille. En passant, on aperçoit quelques éléphants de l’autre côté de la route, qui nous attendent en machouillant des pousses de bambous. Mais l’heure n’est pas encore à la prise de contact car il nous faut d’abord écouter le briefing, moment clé de cette journée. En effet, c’est là que Mr Woody nous apprend à parler thai, ou au moins les quelques commandes comprises par les éléphants qui nous serviront à nous faire entendre, les éléphants n’ayant pas (encore?!) appris le français ou l’anglais. Mr Woody nous explique ensuite son rapport aux éléphants, d’une voix calme et assurée, et nous prépare à rencontrer les animaux afin de mettre en place une relation de respect mutuel. Une fois le petit cours fini, place aux travaux pratiques :  il est temps de mettre notre thai à profit !

Le premier contact n’est pas facile pour certains, l’animal est sacrément imposant et peut impressionner par sa taille et sa morphologie. C’est pourquoi nous sommes vivement poussés à toucher, nourrir et câliner notre nouveau compagnon pour que s’installe la confiance. L’éléphant est très amical (surtout quand vous avez un morceau de canne à sucre à la main !), drôle (vous verrez...) et même câlin (même si un gros bisou qui claque, de la trompe d’un éléphant, ça peut surprendre !). On apprend alors à monter sur son dos et on s’essaie à la prononciation des quelques commandes apprises juste avant. Rien de compliqué, les animaux choisis pour la démo sont très dociles (Cristina est une éléphante en or !). Et hop, c’est l’heure de déjeuner, la tête pleine de sensations nouvelles à échanger avec nos compagnons de la journée. Nul besoin de préciser que la nourriture qu’on sert ici est excellente et copieuse, c’est le cas presque partout en Thaïlande.

L’après-midi, départ pour une balade au sommet de la montagne, jusqu’à un belvédère avec vue sur la campagne vallonnée d’où l’on profite d’un moment de détente pour se reposer les cuisses (on n’a pas encore inventé d’éléphant avec une taille adaptée à nos petites pattes). Pour les récompenser de nous avoir gentiment emmenés en haut de la montagne, on leur donne un peu de canne à sucre, leur friandise préférée. Nous terminons alors notre journée en remerciant les éléphants et pour cela, rien de mieux qu’un bain avec eux durant lequel on prendra plaisir à les arroser et les frotter, ils adorent ça !

Tout au long de la journée, Mr Woody s’occupe de prendre de belles photos (ce qui vous épargne le travail, l’idéal pour pouvoir en profiter à fond sans avoir l’oeil collé sur le viseur) et les met à dispo dès le soir même ou le lendemain au plus tard sur son site Internet.

Un éléphant ça aime énormément

Je dois bien l’avouer, mon premier contact avec un éléphant en Thaïlande ne s’est pas fait chez Mr Woody. Et à l’époque, mon expérience m’avait laissé un goût franchement amer. Les animaux étaient maltraités et, maitriser un animal malheureux et désespéré de cette taille et de cette intelligence, ce n’est pas chose aisée. Lors de mon premier trek, l’éléphant s’était donc carrément rebellé, était sorti de la route et malgré les injonctions du "conducteur" (dont la posture et l’attitude ne pouvaient tromper quant à son horrible comportement...), il avait presque tenté de se jeter dans un précipice. Et nous avec, par la même occasion... Autant dire que j’ai perçu la détresse de l’animal et, dégoûté par le mauvais traitement que recevaient les animaux, je me suis juré de ne plus remettre les pieds dans un camp d’éléphants.  Si vous aimez les bêtes, l’expérience est insoutenable. Convaincu par un Thai de renouveler l’expérience, je me suis rendu chez Mr Woody et ai revu complètement ma vision des camps d’éléphants.

Croiser des éléphants, pour nous Occidentaux, ce n’est pas commun. Nous ne sommes pas habitués non plus à cotoyer des animaux pesant de 1 à 3 tonnes, à la peau dure et au poil dru. Ce qui frappe donc chez l’éléphant, avant tout, c’est sa taille. Quand on passe la journée avec eux, qu’on baigne dans cette ambiance particulière à la Thaïlande, que les travailleurs du camp vous montrent comment ils considèrent les éléphants et combien ils les aiment, on ressent l’intelligence et la docilité de l’animal. Il semble faire ses tours pour nous plaire, et parce que ça l’amuse lui même. C’est ce qu’il a semblé me dire avec son petit sourire en coin... Leur dévouement n’est pas sans me rappeler celui d’un chien et la lueur qui brille dans leur regard en dit long sur leur intelligence étonnante. L’éléphant a une mémoire, et ça se voit. Il est sensible à votre comportement et n’hésitera pas à vous rendre les faveurs que vous lui ferez. Faites en l’expérience, cela vous laissera à coup sûr un souvenir exceptionnel.

Mr Woody, un camp d’éléphant responsable parmi d’autres

Nous n’avons mentionné ici que Mr Woody mais d’autres éleveurs, amoureux des éléphants et passionnés par leur activité, sont prêts à vous faire partager leur amour des pachydermes tout en faisant de votre expérience un moment de bonheur pour tous. Mais ils ne sont malheureusement pas légion et chaque guesthouse étant plus ou moins liée à tel ou tel camp, on vous proposera partout de voir un "elephant camp", parfois même "cheap-cheap" (!) mais attention, un éléphant peut en cacher un autre, et vous devrez, dans la jungle des offres touristiques, distinguer le bon grain de l’ivraie, l’éléphant heureux de l’esclave condamné aux travaux forcés. On ne le répètera jamais assez ici mais il vous appartient, lors de vos voyages, d’avoir un comportement responsable, de mesurer les conséquences de votre passage et de faire en sorte de respecter la faune ainsi que la flore et les peuples des pays que vous traversez. La Thaïlande est un pays magnifique et vous ne l’apprécierez que mieux si vous respectez ces quelques principes. Mr Woody et beaucoup d’autres sont là pour vous y aider.

 

Visitez son site Internet :
http://www.woodyelephanttraining.com

ARTICLE ÉCRIT PAR :
Co-fondateur / Responsable Technique 16 mars 2011
Laisser un commentaire

PHOTOS

L'accueil de la maison de Mr Woody
Mr Woody et Patricia l'éléphante
Patricia l'éléphante
Pause casse croute pour les éléphants
Un éléphant au camp de Mr Woody
Mr Woody vous prend en photo pendant votre trek
Le belvédère qui vous accueille pour la pause de votre promenade
La magnifique vue sur les collines des environs de Chiang Mai pendant votre trek d'éléphant
La pause baignade des éléphants
L'heure du bain pour les éléphants, et ils adorent ça !
La superbe maison de Mr Woody
Commentaires
  • FABRICE et ELISABETH 19/08/2014 à 18:55

    Nous confirmons ce qu'indiquent Pauline et Romain. Et comme un jour c'est un peu court, nous en avons repris un autre en dormant dans la guesthouse de Woody. Ce qu'il réalise aux camps (il y a deux camps en réalité) est la traduction de ses ambitions : agrandir le plus possible sa "famille", à savoir l'ensemble des animaux qui vivent autour de lui, et ils sont nombreux, avec ou sans trompe. Une bien belle expérience et bravo pour cet investissement quotidien !

  • Simon de Babel Voyages 22/01/2014 à 13:05

    Bonjour Isabelle, Mr Woody est parfait pour votre demande, j'y ai moi-même passé un très bon moment (à 2 reprises!)... Vous pouvez le contacter via son site Internet ou réserver depuis la Thaïlande en passant par une agence locale (si vous passez par l'agence locale, veillez à ce qu'ils vous réservent bien Mr Woody!!). Il me semble qu'il fait à la demi-journée, et plus... http://www.woodyelephanttraining.com

  • isabelle 22/01/2014 à 12:14

    Bonjour, nous partons en Thaïlande le 17/05/2014 et recherchons un bon trek ou les éléphants sont bien traiter .et qui dure plus de deux heures voir même plus ou allé? merci

  • Pauline et Romain 16/06/2011 à 18:56

    Woody, quelqu'un d'exceptionnel pour qui vivre avec les éléphants est plus qu'une passion, c'est sa vie. Il sait de quoi il parle, il veut sensibiliser, et il le fait très bien. Une journée émouvante où l'on apprend non seulement le mode de vie de cet animal si impressionnant mais aussi à communiquer avec lui. Une journée en parfaite communion, on aurait voulu qu'elle ne s'arrête jamais ! Quand on pense que l'éléphant se souviendra de nous pendant plusieurs années... eh bien nous aussi...