Le spécialiste du voyage responsable

Saint-Étienne-de-Bolton Les Côteaux Missisquoi, ma cabane rêvée pour le grand Est canadien à portée de main

Au creux du bois, où les rayons de soleil filtrent au travers des arbres immenses, se trouve le refuge de Stéphane. Dans ce domaine enchanteur et isolé aux abords d’une rivière, cet amoureux de la nature a construit plusieurs cabanes accueillantes et respectueuses de l’environnement. Chacune possède ses secrets et préservera les vôtres.

“Quand j’étais jeune, je faisais des cabanes dans la forêt avec mes amis, j’ai toujours rêvé de faire ça. Depuis de nombreuses années je m’étais promis qu’un jour je construirais des cabanes autonomes en forêt. Le rêve se réalise maintenant.”

Stéphane s’est donné les moyens de voir son vœu exaucé, quittant sa carrière dans l’informatique pour se consacrer pleinement à son projet.

Une nature onirique, un rêve intact

Ses idées se sont concrétisées dans plusieurs cabanes accueillantes qu’il a construit lui-même, en matériaux locaux et écologiques. Il accueille avec bienveillance et bonne humeur ses visiteurs, ravi de partager sa passion pour la nature. Aux aguets de chaque mouvement, chaque bruissement, dans la forêt où il s’est établi, il saura vous aider à lire l’environnement, regarder les pluies d’étoiles et découvrir les différentes espèces d’oiseaux. Dès les premiers pas dans le domaine, on se sent comme dans une chanson de Line Renaud à guetter les animaux et écouter les bruits de la forêt.

Le dépaysement est total lorsqu’il nous fait visiter “le Renard”, “la Petite Nyctale” et “la Mésange”, chalets atypiques inventés dans la nuit et esquissés sur un coin de table au petit-déjeuner, par notre hôte.

Il nous confie avoir nommé chaque hébergement en fonction de rencontres fortuites avec des animaux. Il a ainsi vu, aux abords de l’emplacement de l’une de ses yourtes, un cerf, qui lui a donné son nom.

Chaque cabane ou yourte est isolée dans son carré de verdure, à l’abri des regards et des agitations. Un espace extérieur est aménagé, permettant de prendre des repas à la fraîcheur des arbres en été, de faire des veillées autour d’un feu de camp en famille pour des soirées inoubliables, ou encore de se prélasser dans un hamac.

Le domaine de plus de 82 hectares est traversé par une rivière et des chemins de randonnée aux fleurs sauvages odorantes. Ça et là, la rivière s’élargit, offrant des points de baignade et même, des bains à remous naturels

Un refuge écolo et authentique

La tentation la plus grande est de profiter du calme au pied d’un frêne qui laisse échapper la lumière du soleil. Mais l’on peut aussi profiter des connaissances du maître des lieux pour se faire conseiller les parcours de découverte et les différentes activités. De quoi profiter des sublimes paysages de la région, se révélant à chacune des saisons.

En rando ou au fil de l’eau, grâce aux kayaks et planches à pagaie «Stand Up Paddle» proposés lors des beaux jours ; raquettes au pied ou en ski de fond pour vous émerveiller devant ce fameux hiver blanc

Vibrant de vie et d’inspiration, l’environnement est propice à la création, pour les artistes en herbe en recherche d’un refuge. Levez la tête pour apercevoir, des pics bois, des rapaces, des buses, des aigles, dont un fameux à tête large blanche que l’on reconnait de temps en temps.

Tout le domaine est aménagé avec simplicité et authenticité pour laisser toute sa place à la faune et à la flore locale. Stéphane est un bricoleur, un inventeur, un architecte autodidacte. Ce projet a nécessité beaucoup de travail et d’apprentissage sur les techniques les plus responsables et respectueuses de l’environnement.

 “Mon père était dans la construction quand j’étais plus jeune je travaillais avec lui, il était maçon mais connaissait les autres facettes des métiers de la construction, la menuiserie, la charpenterie. Au niveau de la construction écologique, je me suis formé sur le tas.”


L’ancien informaticien a choisi cette terre au cœur du Missisquoi, vallées vertes dans les cantons-de-l’Est. C’est de cet environnement très riche que provient chaque élément dont s’est servi le bricoleur-aventurier pour créer les cabanes qui nous accueillent. Sont privilégiés non seulement les matériaux locaux mais aussi les plus simples et écologiques. C’est pour cela que la peinture est ici remplacée par des pigments naturels, le bois étant protégé par des huiles végétales. Simplicité et efficacité sont les maîtres mots. Pour lui, la construction écologique, c’est avant tout une question de “choix logiques”.

Les Côteaux Missisquoi
573, chemin Bolton Centre,
Saint-Étienne-de-Bolton (Québec), J0E 2E0
Email : info@coteauxmissisquoi.com
Tél. : 001 514 944 6139
Tarifs : Dès 110$ en occupation double.
Réservation de 2 nuits minimum les week-ends réguliers et de 3 nuits minimum les longs week-ends.
ARTICLE ÉCRIT PAR :
Léa Bouaroua le
Laisser un commentaire

PHOTOS

Les Côteaux Missisquoi
Les Côteaux Missisquoi
Les Côteaux Missisquoi
Les Côteaux Missisquoi
Les Côteaux Missisquoi
Les Côteaux Missisquoi
Les Côteaux Missisquoi
Les Côteaux Missisquoi