Le spécialiste du voyage responsable

Carthagène Cartagena de India ou Carthagène des Indes, une perle caribéenne

Tant a déjà été écrit et photographié sur Carthagène. Mais comme tout voyage, tout sera à écrire par vous même. Nous vous imaginons, vous, voyageurs et voyageuses murmurer son nom à l’oreille de votre compagnon de route lorsque vous planifierez un séjour en Colombie… « Et si nous allions à Carthagène ? ».

Vous voir cheminer ensemble, main dans la main, au sein de son architecture, de ses ruelles colorées, tendre l’oreille pour écouter la musique sortant des fenêtres de ses maisons, vous voir pousser les portes en bois des hôtels et autres édifices et enfin vous voir tomber nez à nez devant ses patios spectaculaires, ses serres à ciel ouvert aux plantes caribéennes, ses fontaines où s’abreuvent perroquets et autres oiseaux tropicaux, nous permet de vous dire, avec certitude, que Carthagène vous fera battre la chamade.

Votre cœur implosera pour ce rêve jaune... Ce rêve rouge... Ce rêve bleu... Bref un rêve colombien, à la douceur de la brise de cette mer, au coucher de soleil flamboyant, à l’ombre des palmiers et aux sourires de ses habitants.

Carthagène est aux hyperboles, ce que Garcia Marquez est à la littérature. Les mots « magnificence », «  joyau », « éden » font corps avec cette cité désignée par beaucoup comme la plus belle ville coloniale d’Amérique du Sud.

Par son positionnement géographique elle fut un bastion de l’empire espagnol, les murailles « Las Murallas » qui entourent la ville vous le rappelleront. Carthagène fut une place forte d’échanges d’or volé aux empires Aztèques et Incas. Une histoire dont les murailles, les forteresses et les murs colorés se portent témoins. Une histoire ancrée dans la mémoire collective de ses habitants.

Son patrimoine exceptionnel préservé, sa proximité avec cette mer emblématique, ses plages, ses palmiers et îles paradisiaques perlées au large font encore aujourd’hui de Carthagène la vitrine du tourisme de Colombie.

Balade au cœur du quartier populaire Getsemani

Quartier colonial de la ville, métissé, incontournable offre des façades de toutes les couleurs : bars à salsa, cafés sur la Plaza Trinidad, marchands de jus, de fruits et graffitis artistiques de la calle de Sierpe ponctueront votre journée d’éclats de vie. Le Wynwood district de Miami à la sauce colombienne, sublimera également votre séjour.

Un esprit de renouveau, une essence bohème, Getsemani! Allez donc faire un tour au marché de Bazurto ! Vous y trouverez l’effervescence colombienne, des étals de couleurs composés de fruits et légumes, de viandes de poissons, une offre locale typique.

Islas del Rosario, le jardin aquatique coloré de Carthagène

Isla Rosario, Isla Grande, Isla Majagua, sont trois des îles du Rosaire et tout comme Getsemani, elles sont un grand classique de la région de Carthagène. Elles font parties, comme des petites perles alignées dans la mer,  d’un archipel de plus vingt îles au large de la ville coloniale, à environ une heure de  bateau. Elles accueillent, au sein d’un parc maritime protégé, mangroves, plages de sable blancs et cocotiers, eau turquoise translucide, récifs coralliens et poissons exotiques.         



Un décor de film, n’ayons pas peur des mots… Paradisiaque ! Un paradis protégé déclaré Parc National notamment pour préserver ses fonds marins et son récif corallien qui s’étend sur 1 119 km², l’un des plus important du pays ! Un récif qui est l’habitat d’une flore et de toute une faune aquatique aux couleurs chatoyantes ! Les îles sont même des sites remarquables pour la nidification pour les tortues.

Mais ce site, comme beaucoup d’autres aux alentours de Carthagène, jusqu’à la ville elle-même, attire un tourisme conséquent. Destination très prisée, énormément de départs sont organisés sur la demi-journée et la journée… De quoi vous donner un retour d’expérience amère. Nous vous conseillons donc de rester 2-3 jours sur place pour en profiter plus sereinement, à l’ombre des arbres sur un hamac, entre deux excursions dans les mangroves et d’exploration en snorkeling.             

Las Palmeras, eco-hôtel pour baroudeurs

Las Palmeras est une initiative des communautés natives d’Isla Grande pour offrir aux visiteurs une option de tourisme écologique. Une initiative portée à bout de bras et avec un sourire angélique, par Ana Rosa Martinez. Une afro-caribéenne au charme authentique des habitants de ses îles, de cette région, de ce pays !

Elle vous accueillera sur l’une des îles les plus connues de Carthagène puisque le baron de la drogue, sans le nommer, Pablo Escobar, avait une résidence de vacances de plus de 300 chambres ici, un véritable Palais ! Un contraste saisissant entre cet éco-hôtel et un passé pas si lointain.

Le cadre est idyllique, une île sortie des eaux turquoises des Caraïbes à une heure de bateau de l’effervescence de Carthagène ! Même si les îles du Rosaires ont un flux régulier et quotidien de touristes, Ana Rosa et son équipe vous garantiront sans aucun doute tranquillité et dépaysement !             

Ici pas d’électricité ou presque, uniquement des  panneaux solaires donc oubliez la climatisation ou la WIFI. Pas d’eau courante ni d’eau chaude, la règle est à l’économie et au recyclage comme le prouvent les toilettes extérieurs, aux murs faits de bouteilles en plastique et de terre. 

Les éco-lodges sont simples, bâtis avec les matériaux de l’île, battisses et toits en bois et grandes feuilles des arbres exotiques qui couvrent l’île. Vous pourrez également profiter de la cuisine locale rythmée par la pêche quotidienne : gambas et autres mets dont le célèbre arroz con coco, un riz sucré et parfumé à la noix de coco.

Quant aux activités, le snorkeling s’impose comme l’attraction principale avec des poissons multicolores qui bordent les multiples îles du Rosaire. Vous pourrez également faire une balade en canoë dans la mangrove avec un guide local ! Et également assister au balai des planctons luminescents, très beau phénomène se déroulant une fois la nuit tombée.   

Vous l’aurez compris, Las Palmeras se différencie des grands hôtels de l’île, par sa tranquillité, sa simplicité et le respect qu’elle apporte à ce parc protégé et à ses habitants.

ARTICLE ÉCRIT PAR :
Rodrigo de Dream Voyager le
Laisser un commentaire

PHOTOS

Carthagène
Carthagène
Carthagène
Street-Food Carthagène
Street-Art Carthagène
Carthagène
Carthagène
Carthagène
Street-art Carthagène
Carthagène
Carthagène
Carthagène