Le spécialiste du voyage responsable

Saint-Etienne Curieux Voyageurs, 40 ans de ce festival de films de voyage

40 ans de voyages, ça se fête ! Un bel âge pour un événement exceptionnel né d’une idée un peu folle d’un groupe d’amis en 1979. Devenu un rendez-vous incontournable pour tout voyageur dans l’âme, cette manifestation engagée vous fera vivre des émotions que seul le voyage peut apporter… Rendez-vous les 29, 30 et 31 mars à Saint-Etienne et suivez-nous pour un tour d’horizon d’une programmation aussi variée que qualitative.

Curieux Voyageurs, c’est un week-end d’images, de rencontres de beaux récits de vies venus des quatre coins du globe. De l’émotion et de l’aventure aussi, avec des hommes et femmes mettant les sensations fortes et le dépassement de soi au cœur de leur vie. Citons ces aventuriers de l’extrême parcourant des terres gelées à vélo ou survolant l’Himalaya en parapente !

Mais Curieux Voyageurs c’est surtout un week-end d’espoir, à la rencontre d’acteurs engagés pour un monde plus juste, plus respectueux des Hommes et de la Terre. En France, au Groenland, en Inde, au Japon ou au Maroc... Pour n’en citer que cinq.  Un travail de longue haleine d’hommes et de femmes nous offrant des portraits des plus inspirants et des témoignages saisissants sur des enjeux sociétaux et environnemenaux. 

Festival à la filmographie impressionnante, Curieux Voyageurs c’est également des écrivains voyageurs transmettant leur vision du monde au travers de voyages en Sibérie, en Antarctique ou encore dans l’Océan Indien.

Et pour compléter cette programmation des plus diversifiée, Curieux Voyageurs vous emmène à la rencontre d’associations et d’acteurs engagés du tourisme durable, venus exposer leurs initiatives et actions sur le village du festival. Et vous savez quoi ? Babel Voyages sera des leurs !

Ca vous dit de s’y croiser ? Pour la programmation complète, ça se passe ici !

Et pour les soutenir, n’hésitez pas à participer à leur campagne de financement participatif en cliquant sur ce lien.

 

ARTICLE ÉCRIT PAR :
Adèle Boudier le
Laisser un commentaire