Le spécialiste du voyage responsable

La-Plaine Citrus Creek Plantation : se sentir comme à la maison dans le sud de la Dominique

Situé sur la côte sauvage et préservée du sud-est de l’île de la Dominique, Citrus Creek Plantation propose quatre cottages et deux villas, au milieu de 8 hectares de végétation tropicale. Cet éco-lodge privilégie les matériaux écologiques, utilise les énergies alternatives et invite à se reconnecter à la nature en toute simplicité.

On la surnomme l’île nature avec son petit air sauvage et virginal, l’île de la Dominique, posée entre la Martinique et la Guadeloupe, est aussi la plus montagneuse des Caraïbes. Moins connue que ses voisines, elle garde jalousement ses trésors, à l’image de sa nature luxuriante, ses cascades à la pelle et son lac bouillant. Bordé par la rivière Tabéri au Sud et protégé par les collines au Nord, Citrus Creek Plantation  est aussi situé non loin de la plage Bout Sable, où des tortues de mer viennent pondre. Ici, pas d’horaire, ni de télévision et de supermarché, mais de la nature encore et toujours. Et si c’était ça le vrai luxe ?

Des habitations en accord avec la nature environnante 

Quand Hervé Nizard est arrivé avec sa femme en 2007 dans cette ancienne plantation de bananes envahie par une brousse tropicale, tout restait à faire, mais l’espace était là. Bien avant, poussaient des citrons, et de ce passé, ils en ont gardé le nom, Citrus.

L’ancienne distillerie qui a été restaurée, atteste d’un temps encore plus lointain, dédié à la canne à sucre. À quatre mains, ils ont planté des arbres et des fleurs, façonné le terrain, en cherchant toujours à respecter le lieu pour se fondre dans le décor. « On voulait faire quelque chose avec nos moyens, quelque chose de simple, sans chercher la perfection, pour accueillir des voyageurs dans la plantation », se souvient Hervé Nizard.

Le couple a joué la carte du développement durable.  Anne, sa femme, a dessiné les plans des futures habitations en bois et pierre de taille, qui viennent s’intégrer harmonieusement dans une nature savamment entretenue et ordonnée. Les matériaux locaux, s’ils ne sont pas issus des rivières situées au sud ou des forêts de cèdre rouge et d’acajou, ne viennent jamais de très loin. Les toitures sont en tôles vertes pour se confondre avec le paysage.

Un charmant confort en pleine nature sauvage

Chaque hébergement (quatre cottages et deux maisons) est différent et peut accueillir entre 2 à 7 personnes, pour les plus grands. Tous, donnent l’impression délicieuse de dormir seul en pleine jungle, le confort en plus.  

Un des cottages est bâti autour d’un banyan géant, un autre est entouré par de vieux manguiers centenaires, un autre encore est niché en forêt, parmi des centaines de cocotiers, avec vue sur la mer ou sur la rivière. Ici, pas de piscine artificielle, mais un espace réservé pour se baigner dans la rivière.

Pas de clim non plus, mais une ventilation naturelle apportée par la brise, et de l’ombre toute la journée grâce aux grand arbres. L’eau de pluie est récupérée et on utilise l’eau de la rivière que l’on filtre avant de l’acheminer vers chaque maison. L’eau douce provient elle d’une source plus haute qui est redistribuée pour l’utilisation personnelle des vacanciers afin d’éviter les bouteilles en plastique.

Pionnier en Dominique en termes de panneaux solaires, Citrus Creek Plantation peut aussi se féliciter d’avoir deux de ces hébergements en autonomie énergétique presque totale. Mais la philosophie de cet éco-lodge ne se résume pas seulement à l’emploi des énergies renouvelables, elle trouve aussi racine dans le mot Tabéri qui donna son nom à la rivière et à la région, et qui signifie « maison commune » dans l’ancienne langue des Indiens Carib.

Du jardin à l’assiette

Fini les horaires le matin. Chaque hébergement est équipé d’une cuisine pour préparer les repas comme à la maison. Tous les ingrédients sont fournis pour le petit-déjeuner. Il y a aussi un restaurant sur place. Au bord de la rivière Tabéri, les tables du « Riverside Café » proposent une cuisine raffinée à base de produits locaux bio cuisinés, mis en valeur par trois femmes du village, Jamestia, Karen et Bridget, formées par Patricia, la Chef française qui a ouvert le restaurant.

Les fruits et les légumes viennent pour certains, directement du potager du jardin où les plantations se font en rotation. La pousse est naturelle, enrichie par le compost produit sur place, et aucun produit chimique n’est utilisé. Dans une île où la culture de l’engrais est encore trop présente, « nous voulons essayer de montrer l’exemple » souligne Hervé Nizard.

Et les activités ? Elles ne manquent pas grâce à dame Nature. À proximité de l’éco-lodge, les chutes d’eau, les plages vierges et la forêt tropicale offrent un cadre idéal pour pratiquer la randonnée, mais aussi la plongée sous-marine, et rencontrer les tortues de mer. Citrus Creek Plantation organise notamment des excursions avec des guides locaux du patrimoine naturel.  Et si la Dominique était votre destination pour les prochaines vacances ?

Citrus Creek Plantations
Taberi, La-Plaine, La Dominique
Email : riverside@citruscreekplantation.com
Tél. : + 1 767 617 1234
Tarifs : Cottages et maisons de 115 à 165 € HT, la nuit
ARTICLE ÉCRIT PAR :
Élise Chevillard le
Laisser un commentaire