Le spécialiste du voyage responsable

Kpan's town Libassa Eco-lodge : l’équilibre parfait entre nature et architecture au coeur du Liberia

Situé à 45 minutes de la capital Monrovia et 10 minutes de Marshall, sur la côte ouest du Liberia, le Libassa Eco-lodge s’inscrit dans un projet de développement durable qui s’adapte à la nature. Au-delà des lodges proposés aux touristes, le but de cet éco-resort est aussi de promouvoir la beauté du Liberia et de sensibiliser les locaux aux problématiques environnementales.

Si le Liberia nous évoque bien souvent en premier lieu la guerre civile, il est un pays qui peut se vanter d’abriter de belles forêts tropicales préservées et des plages de sable blanc encore vierges. Un pays en camaïeu de verts où tout pousse très facilement. Entre la Côte d’Ivoire, la Sierra Léone et la Guinée, ce petit bout d’Afrique est une destination encore méconnue, qui s’éveille pourtant de plus en plus au tourisme.

Goûtez au calme de la nature  

C’est avant tout une histoire de passion pour ce pays. Installés depuis plusieurs années au Liberia, Lisa et son mari Rudolph cherchaient un terrain où s’échapper le week-end et respirer l’air pur au calme. 

Cet eldorado existe : 10 hectares situés à la jonction d’un lagon vierge et de la mer, au cœur d’une forêt de palmiers d’origine qui embrasse le tout dans ses bras. « Ce fut un coup de cœur. Nous avons alors décidé de construire des lodges, sans couper un seul palmier, et en les intégrant dans cet environnement avec le moins d’impact possible dessus » raconte Lisa. Et c’est réussi.  

« On voulait montrer qu’il était possible de faire quelque chose de beau, avec l’aide des gens qui vivent ici et surtout avec de la matière première locale ». Le couple a construit une route et aujourd’hui, l’éco-resort compte 22 lodges dont 12 chambres standards et 10 suites. Chacun propose un thème différent.

Il y en a un dans les arbres, tel un nid d’oiseau, un autre perdu dans la mangrove, un autre encore qui flotte sur l’eau. Ainsi qu’une suite plus luxueuse avec une piscine infinie et face à la mer. « Ici, il n’y a pas de bruit,  juste la brise qui souffle  et le chant des oiseaux. C’est avant tout ce calme que viennent chercher nos clients » poursuit Lisa.

Le Libassa montre la voie à suivre

Pas question donc d’importer, ni de couper les arbres, tout est fabriqué localement ici. À l’intérieur des lodges, les matériaux sont naturels. Les chaises sont en bambou et les murs en rotin. Les lavabos en pierre et le sol en bois. Trois des logements possèdent des toilettes sèches. Une manière pour Lisa et Rudolph, de montrer aux autres acteurs du tourisme que c’est possible.

Comme pour le plastique qui est interdit, et dont l’usage fait aussi l’objet d’un travail de sensibilisation  et de responsabilisation auprès de la population. Les éclairages externes sont à énergie solaire  et l’eau de pluie est récupérée. La main-d’œuvre est locale, formée sur place et éduquée à l’environnement.  « Nous travaillons aussi avec des étudiants en tourisme qui se destinent à ce métier » explique Lisa.

La nourriture elle aussi est locale autant que possible. Le miel et le café viennent d’ici, les fruits et les légumes sont de saison.  Sur sa carte, le restaurant propose des salades, des snacks et chaque jour un plat libérien ( feuilles de manioc, bananes plantain, chuck rice, palm butter, jollof rice), tous faits maison. Bientôt, il y aura un potager et des arbres fruitiers, si les singes chipeurs leur laissent un peu de répit.

Des actions d’éducation et de sensibilisation  

L’éducation joue un rôle prépondérant dans leur démarche et c’est pourquoi le couple a construit une école pour les enfants des villages alentours et ceux des employés. Pour sensibiliser les habitants au respect des animaux et protéger ces derniers, ils ont aussi ouvert un sanctuaire animalier.  Les singes, civets et vautours, seront ensuite relâchés dans la nature. Moyennant un petit prix, même les non-résidents de l’éco-lodge peuvent s’y rendre.

Vous pourrez également choisir entre les différentes activités sportives proposées : comme le canoë-kayak ou la plongée avec tuba. En plus des randonnées,  un tour dans le village d’à côté permet de découvrir la culture locale. On peut apprendre à sculpter le bois, créer des bijoux avec du tissu africain, mais aussi à cuisiner. Toutes les activités proposées aident au fonctionnement et à l’entretien du domaine.

Pour ce pays qui s’ouvre tout juste au tourisme, c’est une aubaine et un sacré challenge. C’est pour cela que le Libassa s’engage aussi en créant Le « Liberia National Tourism Association » appelé « LINTA », une association non lucrative dont le but est de développer le tourisme au Liberia en rendant accessible les sites naturels et historiques aux visiteurs, tout en faisant participer les communautés locales.


Libassa Ecolodge
Libassa Ecolodge,Kpan’s Town, Marshall highway, Margibi county, LIBERIA

Email : libassa.ecolodge@gmail.com
Tél. : +231 777 555 564 ou +231 888 555 563
Tarifs : De 125 à 550 dollars (équivalent environ 110€ à 490€ Petit déjeuner inclus pour 2 personnes et accès à toutes les activités du resort).
Entrée à la journée 10 $ (environ 9€/adulte et 4.50€ par enfant, Gratuit pour les bébés) : accès aux 4 piscines, rivière sauvage, lagon et plage.
Entrée du sanctuaire 5$ (environ 4.50€par personne)

Les contacter directement pour un groupe, mariage, anniversaire, séminaire.
ARTICLE ÉCRIT PAR :
Élise Chevillard le
Laisser un commentaire