Le spécialiste du voyage responsable

Paris Pastéis de Nata "Comme à Lisbonne"

Une minuscule épicerie fine dans le Marais qui élève le pastel de nata, petite pâtisserie portugaise à la fois croustillante et crémeuse, au rang d’institution.

On remarque à peine le 37 rue du roi de Sicile tant l’échoppe ouverte sur la rue tient sur un court morceau de trottoir et pourtant, le store annonce la couleur : Comme à Lisbonne.

Là, exposées en rangs de perles sur le petit comptoir de marbre, des sortes de flans ronds miniatures nous narguent de leur jolie couleur dorée et en appellent à notre gourmandise. Ceux qui sont déjà initiés aux douceurs portugaises reconnaîtront là le célèbre pastel de nata ou pastel de Belém, spécialité pâtissière lisboète adorée de tous les Portugais, les autres découvriront une recette sucrée un peu à l’image de cette boutique, petite mais procurant bien des délices.

Tout au long de la journée, Victor Silveira, américano-portugais pour être originaire des Açores et avoir vécu un long moment à New York, enchaîne les fournées de petites quantités pour que sa merveille reste tiède et impeccable, jusqu’à la dernière. Sa recette, il la tient de sa maman et quelle recette ! Des notes vanillées et épicées, un feuilleté craquant, un coeur crémeux dont les saveurs se déploient en bouche, une fine poudre de cannelle saupoudrée à discrétion au sommet, l’association est parfaite. Commandez-en 6 et Victor vous les glissera dans une ravissante boite jaune d’or tel un bijou précieux.

Au fond de la boutique, quelques produits typiques du Portugal vous sont proposés : doce de tomate, amandes, huile d’olive, fleur de sel de l’Algarve, chocolat et vin de Porto, conserves de poisson, thé des Açores…

Pour accompagner "uma bica" (surnom affectueux du café) ou faire office de dessert, les pastéis de nata confectionnés Comme à Lisbonne sont plus que recommandés. Et depuis l’ouverture de l’échoppe typique en juin dernier, il semblerait que l’hirondelle qui lui sert de mascotte ait jusque-là été oiseau de bon augure… Le succès semble au rendez-vous. "Parabéns e bom apetite" !

Comme à Lisbonne
37 rue du roi de Sicile
75004 Paris
Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 19h
Email : [email protected]
Tarif : 2 € pièce

ARTICLE ÉCRIT PAR :
Fondatrice / Responsable Éditorial le
Laisser un commentaire

PHOTOS

"Comme à Lisbonne", adresse délicieuse pour goûter aux célèbres pastéis de nata portugais
Doce de tomate, produit proposé dans l'épicerie fine "Comme à Lisbonne", spécialiste du Pastéis de nata
Fleur de sel de l'Algarve, produit proposé dans l'épicerie fine "Comme à Lisbonne", spécialiste du Pastéis de nata
Mousses de poisson, produit proposé dans l'épicerie fine "Comme à Lisbonne", spécialiste du Pastéis de nata
Amandes, produit proposé dans l'épicerie fine "Comme à Lisbonne", spécialiste du Pastéis de nata
Licor de ginja, produit proposé dans l'épicerie fine "Comme à Lisbonne", spécialiste du Pastéis de nata
Conserve de poulpe, produit proposé dans l'épicerie fine "Comme à Lisbonne", spécialiste du Pastéis de nata
Chocolat de Porto, produit proposé dans l'épicerie fine "Comme à Lisbonne", spécialiste du Pastéis de nata
L'hirondelle, porte-bonheur typique du Portugal, produit proposé dans l'épicerie fine "Comme à Lisbonne", spécialiste du Pastéis de nata
Produit proposé dans l'épicerie fine "Comme à Lisbonne", spécialiste du Pastéis de nata
Fleur de sel, produit proposé dans l'épicerie fine "Comme à Lisbonne", spécialiste du Pastéis de nata
Hirondelle porte-bonheur, "Comme à Lisbonne", spécialiste du Pastéis de nata
Pastéis de nata, "Comme à Lisbonne", spécialiste du Pastéis de nata
Pastel de nata encore tiède après une virée chez "Comme à Lisbonne"
Commentaires
  • Jackie 24/07/2014 à 08:28

    J'ai personnellement découvert ces petites pâtisseries non par le Portugal mais par Hong Kong! Eh oui c'est quelque chose de très connu là-bas, et je viens de découvrir que c'était portugais à l'origine. J'en ai découvert en France pour la première non pas dans une boutique portugais mais dans la pâtisserie asiatique de Choisy... Ah, les quelques bons côtés de la colonisation.

  • tomtom 20/06/2012 à 11:05

    On en trouve aussi sur le marché du samedi matin boulevard de la Villette en face de la rue de Sambre et Meuse dans le 10e à Paris. Quasi aussi bon que ceux de Belem. Par contre ils partent très vite, il faut se lever tôt. Goûté et approuvé.

  • Iolanda 11/06/2012 à 10:51

    Parabéns:) Vocês são incríveis:)

  • luisa maria 26/05/2012 à 14:03

    fantástico.