Le spécialiste du voyage responsable

Alto Mira III Casa Manuel : on ne laisse pas Bébé dans un coin !

Une pension colorée et accueillante en plein cœur du village d’Alto Mira III, point de départ idéal pour une randonnée spectaculaire au fil du canyon du même nom.

Alto Mira III, c’est un village à l’Ouest de Santo Antão, qui protège ses quelques centaines d’âmes à 700 m d’altitude, coincé entre deux impressionnantes falaises et l’Atlantique lui faisant face.

Se fondre dans la vie d’un village cap-verdien

Depuis la terrasse de la Casa Manuel, une des constructions les plus colorées qui soient avec son jaune tournesol, son vert d’eau, ses pourtours orangés, son entrée bleu électrique et son faux poivrier qui trône là devant en agitant ses baies roses, on jouit d’un superbe point d’observation de la voie lactée par temps clair. Aucune pollution lumineuse ne vient affaiblir la voûte scintillante, seuls quelques cris animaux viennent troubler le silence de la nuit…

À moins que ça ne soit la musique, dont les basses peuvent tambouriner jusqu’ici le soir venu depuis le terrain de futsal, à quelques pas de là. L’un des délices d’Alto Mira III est de pouvoir partager une authentique vie de village cap-verdien. Les tournois de futsal dans l’enceinte à l’air libre sont chaque fois des instants de rencontres hyper vivants où les jeunes comme les anciens se retrouvent pour soutenir leur équipe, rire, boire un verre, tout comme les familles qui n’hésitent pas à y venir avec des tout-petits.

Assis dos au mur sur la 3e marche des gradins, à contempler la vie s’écouler, on a la sensation de faire partie de cette communauté de montagne… On y bavarde par exemple avec Mayson, qui donne des cours de français et d’anglais à Dominguinha, à une bonne heure à pied plus bas dans la vallée, et qui nous dit souffrir des genoux du haut de sa trentaine à cause du dénivelé qu’il avale chaque jour pour s’y rendre. On s’essaye à une partie d’awalé, appelé ici jogo de ouril en compagnie d’Antonio. On se faufile dans la cuisine de Bébé pour lui voler le secret de ses petits beignets de banane qu’elle nous fait frire chaque matin…

Simplicité des lieux, générosité d’une table

Bébé, c’est la maîtresse des lieux. Celle qui rend chaque passage à table délicieux.

Sa salle à manger fait face à la cuisine et dessert trois chambres. Une longue table invite aux repas en nombre et permet de disposer les nombreux plats servis en même temps, comme il est coutume de le faire dans le pays : pois chiche au chorizo, dorade en sauce, choux, manioc, patates douces et cornilles, cachupa...

Les chambres sont sommaires, les salles de bain à partager, mais la simplicité de l’endroit est en accord avec la vie d’ici. Ne cherchez pas le wifi ni même de réseau, il n’y en a simplement pas. Tant mieux, on en apprécie la vie que mieux…

 

La Balaguère - Au coeur de Santo Antao
À partir de 1395 € le voyage de 8 jours / 7 nuits

Casa Manuel
Alto Mira III
ARTICLE ÉCRIT PAR :
Fondatrice / Responsable Éditorial le
Laisser un commentaire

POUR Y ALLER SANS TARDER

Cap-Vert 8j - Au coeur de Santo Antao

Découvrez Santo Antao au rythme nonchalant des capverdiens ! Au programme, rencontres et partage grâce à des randonnées toutes en douceur, quelques transferts en "aluger" le...

La Balaguère
à partir de 1395 €