Le spécialiste du voyage responsable

Parc National de Tortuguero Exploration au fil de l'eau dans la mangrove de Tortuguero

L’article « Une nuit à Tortuguero : "Là où pondent les tortues..." » évoquait la magnifique expérience qu’est l’observation des tortues venant pondre sur la côte Caraïbe du Costa Rica et les éclosions sur les plages du parc de Tortuguero. S’il est le troisième parc national le plus visité du pays, c’est aussi pour ses 311 km2 de surface terrestre qui abrite une faune et une flore exceptionnelles. Petit tour au ras des flots à travers les canaux du Parc de Tortuguero.

Grâce à son climat chaud et très humide (environ 600 millimètres de pluie par an) Tortuguero est considéré comme une réserve de biodiversité exceptionnelle au Costa Rica.

Aucune route ne traverse la région : l’accès ne peut se faire que par avion ou bateau depuis La Pavona. Une restriction qui n’empêche pas les visiteurs de s’y rendre mais qui contribue à réguler le tourisme et les transports. Sur place, pas de voiture, uniquement des bateaux et la force de ses jambes !

Evergreen Lodge, bungalows coupés du monde

L’exploration commence dès le départ de La Pavona puisque la traversée du parc se fait entièrement par bateau, au travers de ses nombreux canaux. Le trajet d’une heure et demi permet déjà d’avoir un aperçu de la zone, d’observer entre autres, caïmans, hérons et lézards.

Au coeur de cette nature époustouflante, l’Evergreen Lodge est un exceptionnel pied-à-terre pour découvrir la région. Situé à cinq minutes de l’entrée principale du parc, il se compose d’un ensemble de bungalows situés en bordure de canal, au milieu des arbres et d’une végétation luxuriante.

Construit dans le total respect de l’environnement, le lodge fonctionne de façon durable, ce qui lui a valu plusieurs certifications (économies d’énergie et d’eau, programmes de recyclage, formation du personnel, etc.). Ici, on se sent en pleine immersion dans la nature...

Tortuguero, Petite Amazonie

Ce n’est pas pour rien si le Parc National de Tortuguero est surnommé Petite Amazonie ! C’est sans conteste la référence que cela inspire lorsque l’on séjourne dans ce cadre naturel.

La réserve ne compte pas moins de 2 000 espèces de plantes, 400 d’arbres, plus de 500 d’oiseaux, de reptiles, d’amphibiens et de mammifères. C’est en se laissant dériver au fil de l’eau que l’on prend conscience de la grandeur de cette nature. Comment ne pas se sentir ridiculement petit au milieu des feuilles géantes, des fougères de plus de 2 mètres de haut et de toute l’épaisseur de la forêt tropicale ?

En raison de la densité végétale, peu de lumière parvient au cœur de la forêt, les arbres et autres plantes ont donc tendance à pousser haut et à développer des feuilles géantes pour capter suffisamment de le soleil afin de réaliser la photosynthèse.

Le meilleur moment pour une exploration de ce type ? Le matin à n’en pas douter ! Parce que les températures y sont plus agréables et les animaux, notamment les volatiles, plus accessibles aux premières lueurs de l’aube.

On sait qu’avec Dame Nature, l’observation est totalement aléatoire et c’est d’ailleurs ce qui fait le charme d’une exploration ! Mais ici, c’est un peu différent : les animaux sont tellement nombreux et le lieu si protégé qu’il y a très peu de chances pour que vous rentriez bredouille !

Caïmans, tortues, hérons gris, perroquets, singes… On a vite la chance de pouvoir découvrir une grande mais finalement si petite !, partie de la faune qui peuple le parc. L’embarcation est motorisée mais son approche lente, moteur éteint, permet d’approcher les animaux sans les perturber et les observer dans leur vie quotidienne : lors de la chasse, au repos, en train de jouer... La sortie dure environ deux heures, ce qui est suffisant pour observer une partie de la région tout en limitant sa présence dans les canaux. D’autant plus qu’il est possible de poursuivre l’expédition avec des canoës que le lodge met à disposition.

Parc National de Tortuguero
Province de Limon,
Costa Rica
Tarifs : Tarifs : env. 15 € / pers. pour 2h de sortie en bateau
ARTICLE ÉCRIT PAR :
Jules Bloseur le
Laisser un commentaire