Le spécialiste du voyage responsable

Marseille Ginkgo : une villa éthique et familiale au coeur des Calanques

Installé sur le domaine familial, le duo de frère et sœur, Charlène et Raphaël ont ouvert depuis juin 2018 des chambres d’hôtes pour poursuivre l’aventure éthique commencée avec un restaurant. Ils ont fait de cette maison un lieu apaisant et écolo à l’atmosphère conviviale.

Derrière le portail de Ginkgo, au bout d’un petit sentier arboré, un jardin entoure une maison de famille sur le domaine de Fontarèche. Le centre de Marseille est à quelques kilomètres, mais on est déjà ailleurs. Ginkgo est niché dans le 9e arrondissement, le quartier sud de la cité phocéenne, entouré par les calanques. Loin du bruit de la ville, la villa vous promet une reconnexion au vivant, avec le calme de la nature pour seul compagnon de nuit.

Une affaire de famille

 « Sur ce terrain, se trouve la propriété de notre grand-mère mais aussi la maison de notre oncle et celle de notre père dans laquelle nous avons passé une partie de notre adolescence et que nous avons récupérée pour créer Ginkgo » raconte Raphaël, ancien officier de la marine marchande, qui a suivi sa sœur Charlène dans l’aventure.

Le duo vit désormais sur place et a ouvert dans l’ancienne maison de leur père, des chambres d’hôtes depuis juin 2018, après des travaux de restauration. Le nom "Ginkgo" est un hommage  à l’arbre mythique le Ginkgo Biloba, le plus vieil arbre  du monde connu (plus de 270 millions d’années).

Ensemble, Charlène et Raphaël ont imaginé un lieu alternatif qui leur ressemble, en phase avec leurs valeurs qui prônent le changement, tout en permettant aux visiteurs de venir se connecter au vivant. Car selon eux, chacun peut agir  à son niveau pour préserver une planète de plus en plus menacée.

Une villa éthique alternative  qui leur ressemble

Ici, tout y est pensé en total respect de l’environnement. Les chambres ont été rénovées des sols au plafond, avec des matériaux sains tels que de la chaux, de l’argile et de la peinture naturelle. A l’étage, des pièces ont été réunies pour devenir des suites. Le frère et la sœur ont évité le plus possible de mettre du neuf et ont acheté de manière engagée et responsable.

« Dès le début, nous nous sommes décrit comme une villa éthique, car nous voulions mettre en place ici nos engagements, revenir à l’essentiel et ralentir notre consommation »  rappelle Raphaël.

De la pergola construite en bois aux chambres de l’étage, tout est décoré avec du mobilier de famille, ou bien fabriqué, chiné sur les brocantes (jusqu’au piano) et recyclé. Seule la literie est neuve. 

Avec leurs noms de plantes : Cactaceae, Aloe et Philodendron, les trois chambres sont un éloge à la nature et mettent à l’honneur des plantes purificatrices qui favorisent la méditation et le lâcher-prise, comme un écho à la philosophie du lieu. Chacune est dotée d’une entrée indépendante et d’une salle de bain. Tous les matins, le petit déjeuner est servi sur la terrasse entourée du potager.

Un lieu de vie qui entend montrer la voie à suivre

Pour aller plus loin dans leur concept, Charlène et  Raphaël  ont installé des panneaux solaires sur le toit  afin de produire l’électricité et l’eau chaude. La récupération des eaux de pluie alimente déjà une partie de la consommation en eau et le puits de la propriété devrait bientôt pouvoir arroser le jardin.

« Nous fabriquons également notre propre savon liquide ainsi que nos produits d’entretien. Nous voulons vraiment essayer de sensibiliser nos visiteurs à plusieurs échelles », explique Charlène.  Ce dernier conseille également des randonnées dans les calanques et oriente ses voyageurs  vers l’un de ses amis, guide, spécialiste des lieux et intarissable sur la faune et la flore.

Des chantiers participatifs de jardinage sont également proposés pour se reconnecter à la terre en désherbant, semant, bouturant ou plantant. Certains jours, des cours sont organisés par des intervenants extérieurs autour du yoga, de la danse africaine ou encore du magnétisme.

Bon à savoir : Le lieu est privatisable pour des déjeuners, des dîners d’affaire, des anniversaires… à partir de 8 personnes. Une cuisine végétale et saine vous sera proposée.

Ginkgo
3, avenue Frédéric le Play, 13009 Marseille
Email : contact@ginkgomarseille.fr
Tél. : +33 (0)6 27 46 82 50
Tarifs : Basse saison : 90-100 euros
Haute saison : 100-110 euros
ARTICLE ÉCRIT PAR :
Rédactrice le
Laisser un commentaire

PHOTOS

Ginkgo
Ginkgo
Ginkgo
Ginkgo
Ginkgo
Ginkgo
Ginkgo
Ginkgo
Ginkgo
Ginkgo
Ginkgo
Ginkgo
Ginkgo
Ginkgo
Ginkgo
Ginkgo