Le spécialiste du voyage responsable

Chaussy Gîtes de la Bergerie de Villarceaux : une location verte et responsable au coeur du Vexin

À la recherche d’un endroit calme non loin de Paris ? Au cœur du Parc naturel régional du Vexin français, l’ancien corps de ferme de la Bergerie de Villarceaux entièrement éco-rénové, accueille depuis 2011 sept gîtes indépendants qui ont fait le pari d’utiliser les énergies renouvelables locales et des matériaux végétaux pour leur réhabilitation.

S’étendant sur 71 000 hectares, le parc naturel régional du Vexin Français, à deux pas de la Normandie et de Giverny, est un vaste plateau calcaire reconnu pour ses paysages où s’épanouissent avec bonheur de nombreuses espèces végétales protégées. Les gîtes ruraux de la Bergerie de Villarceaux profitent de toute cette nature et s’entourent de forêts, de vallons, de champs de culture et de grandes étendues d’herbe.

Un laboratoire de transition

Il y a 20 ans, la Bergerie de Villarceaux, a entamé sa transition écologique et a converti ses terres agricoles à l’élevage et à la polyculture biologiques. Ce projet s’organisait dans un premier temps en trois parties distinctes autour des enjeux du développement durable, de l’économie solidaire et de la gestion des ressources.

D’abord, la ferme qui constitue l’activité principale, et la gestion de la forêt, puis une coopérative de consommateurs qui vend les produits du domaine. Ensuite, la vieille ferme inadaptée à l’exploitation agricole moderne a été convertie en un site d’accueil et d’hébergement. « Très vite, il y a eu une demande pour accueillir un public varié afin de le sensibiliser au développement durable  et au bio mais aussi pour le loger. Il y a aussi un réel besoin touristique sur le territoire du Vexin » raconte Marie-Laure Berthier, la responsable accueil et réservation des gîtes.

C’est ainsi qu’en 2008 commence les travaux de réhabilitation de l’ancien corps de ferme de la Bergerie selon des techniques d’éco-construction et une démarche de prise en compte de l’environnement. Cette année, une exploitation de maraîchage vient s’ajouter au projet.

Une ferme éco rénovée pour un séjour sous le signe du développement durable

« Il nous fallait réhabiliter un ancien bâtiment tout en respectant l’identité du site et du Parc naturel du Vexin, avec des matériaux d’isolation bio-sourcés », explique Marie-Laure Berthier. À l’intérieur, l’isolation est en matériaux naturels comme le chanvre,  du liège en vrac, du linoléum naturel et des enduits à base de sable et de chaux. Par  ailleurs, toute l’énergie consommée est ici renouvelable.

Les plaquettes de bois utilisées pour chauffer les gîtes proviennent de la forêt qui se trouve à coté. Des panneaux solaires chauffent l’eau des sanitaires. L’eau de pluie est récupérée et utilisée pour les toilettes. Et un système d’épuration des eaux usées par lagunage avec filtres à roseaux et macrophytes a été mis en place.

Chaque gîte équipé d’une cuisine ouverte et d’un coin séjour, peut accueillir entre 2 et 8 personnes, et même jusqu’à 60 couchages pour le gîte dédié aux groupes. Plusieurs salles de réception et de réunion sont mises à disposition pour recevoir des familles ou bien des séminaires.

Et côté activités  ? Sur réservation, il est possible d’assister à des randonnées guidées avec des ânes et/ou avec un accompagnateur dans le Parc du Vexin, ainsi que des sorties en canoë sur la Seine.

Au départ de la Bergerie, mettez vos chaussures de marche, de nombreux sentiers balisés par la Fédération françaises de randonnées (PR 38, PR 37 et PR 21)  vous permettront de serpenter à travers bois, collines, champs et charmants villages. Une balade photo est également proposée au sein même de la ferme. Le long d’un itinéraire de deux kilomètres, partez à la découverte des activités de la ferme au fil des saisons à travers le travail photographique d’Alexandre Sargos.

Un menu 100% bio et fait maison au restaurant de la Bergerie

La transition écologique se passe aussi dans les assiettes. Aux fourneaux du restaurant de la Bergerie, le Chef Laurent Maillet, cuisine des produits frais, de saison , tous issus de l’agriculture biologique et provenant en partie de la ferme de la Bergerie. Dans votre assiette : céréales anciennes, seigle, quinoa et légumineuses, mais aussi du pain, qui sort du fournil de la ferme.

La spécificité de ce restaurant ? Proposer des plats végétariens au dîner, une façon aussi de sensibiliser les visiteurs à réduire leur consommation de viande pour préserver la planète. Le restaurant est également impliqué dans la lutte anti-gaspillage alimentaire (menu du jour unique, ouverture sur réservation uniquement et pour les groupes mais possibilité de recevoir des individuels lorsque des groupes sont déjà présents sur le site…)

Bergerie de Villarceaux
Écosite de la Bergerie de Villarceaux - 95710 Chaussy
Email : contact@bergerie-villarceaux.org
Tél. : 01.34.67.08.80
Tarifs : À partir de 133€ la nuit pour le plus petit gîte, puis tarif dégressif selon la durée.
Possibilité de louer les gîtes pour une nuit, une semaine, ou deux semaines.
ARTICLE ÉCRIT PAR :
Rédactrice le
Laisser un commentaire