Le spécialiste du voyage responsable

Saint-Clair-sur-Epte À l'eau à l'Epte !

Aux confins du Vexin, l’Epte crée une frontière naturelle entre les départements du Val d’Oise et de l’Eure. C’est sur ce cours d’eau qu’il est possible de pagayer plus de six mois dans l’année, dans des kayaks bi-places qui évoluent dans un décor baptisé "Petite Amazonie". Du silence, pas une âme qui vive, des berges préservées, deux-trois rapides et beaucoup de couleur chlorophylle, voilà une balade sur l’eau qui vous emmène loin… à deux pas de chez vous !

Qui savait vraiment que l’on pouvait faire du canöe-kayak dans ce département ? Et que le courant nous pousserait allégrement… Le tout dans un paysage si préservé que même en habitant tout près, on en est étonné ! Car on ne vous parle pas de l’expérience en eau vive possible à la base de loisirs ! Mais bel et bien d’une zone naturelle secrète et délicate... 

C’est au départ de l’ancien moulin de Saint-Clair-sur-Epte, à une vingtaine de minutes de Cergy-Pontoise, que se fait la mise à l’eau. Après quelques coups de pagaie qui permettent de se familiariser avec l’embarcation, on s’aventure pour deux heures de navigation durant lesquelles on ne croisera plus signe de vie ! Si, quelques vaches et une poignée de moutons qui viendront saluer notre passage. Mon dieu qu’elle est jolie cette rivière, et comme on s’y sent bien !

À l’arrière, celui qui dirige, à l’avant, celui qui donne le rythme. Ça se marre, ça s’arrose, on se course à la seule force des bras - et d’une bonne synchronisation ! - ça se tamponne gentiment... Bref, l’heure est à l’amusement !

Quelques premiers rapides viennent pimenter la descente et tremper les aventuriers. C’est bon d’être si près de l’eau, de faire corps avec les éléments en douceur, d’avoir la sensation de glisser, sans ne rien perturber...   

PrécEpte... 

La Vallée de l’Epte toute entière est classée zone Natura 2000 et CanoEpte est aussi signataire de cette charte. Le seul acteur local à l’être d’ailleurs. Alors s’amuser depuis son canoë, c’est bien, respecter la rivière qui nous porte, c’est mieux. Est-il bien nécessaire de préciser qu’il ne faut absolument rien jeter par dessus bord ? Mieux, pourquoi ne pas profiter de la balade pour ramasser un morceau de plastique qui traine lorsque vous en croisez un ? Ça peut donner lieu à quelques exercices de pilotage de votre kayak assez cocasses ! Alors, ça donne quoi la manoeuvre ?! Défense aussi de poser pied à terre : les berges sont privées et il ne faudrait pas les abîmer...

L’eau semble si pure ici, la végétation aquatique si dense, et l’atmosphère tant à l’état sauvage que la moindre canette qui fait la planche nous fait horreur. Quelques truites se distinguent dansantes au milieu de ces longues algues filamenteuses si élégantes. Des libellules rayées tout aussi gracieuses avec leur robe d’un beau bleu électrique, les Agrion de Mercure, volètent au ras de l’Epte. Un croassement retentit par ici, quelques canards remontent le courant par là tandis qu’un saule d’envergure se laisse aller de tout son soûl dans l’eau. Au loin, la silhouette fortifiée de la tour de Château-sur-Epte qui nous plonge dans l’Histoire et nous rappelle que nous sommes aux frontières normandes. On comprend que le tableau ait tant inspiré les Impressionnistes des environs... 

Julien Masson, l’enfant de Vienne-en-Arthies

Initialement guide de montagne, Julien est revenu sur le terrain de jeu de son enfance il y a six ans de ça et son truc à lui ici, c’est le canoë-kayak. Avec sa compagne Fabienne, ils ont repris une petite entreprise locale autrefois spécialisée dans le parapente. Si la structure est passée des airs au milieu aquatique, elle ne se limite pas à ça : Julien est aussi guide pour le Parc Naturel Régional du Vexin Français et peut mener qui le veut à pied, à vélo... ou en bateau donc ! Peu importe le moyen de locomotion tant qu’il est doux et qu’il se pratique en pleine nature.

Sa flotte de canoë-kayaks n’est pas bien grande et seuls 8 bateaux peuvent prendre l’eau ensemble, à trois tranches horaires différentes dans la journée : "On a une petite flotte pour être en osmose avec l’environnement. On ne veut pas que ça devienne Eurodisney ici !" La bonne idée ! Car l’isolement et la quiétude du lieu font en grande partie le charme de la descente, balisée avec discrétion.

Sympa, pédagogue, toujours le mot pour faire sourire, Julien propose un autre parcours, baptisé Soleil lui, qui démarre dans l’Eure et rallie Saint-Clair-sur-Epte et le Val d’Oise. Le must ? Combiner les deux itinéraires sur toute une journée, prévoir le pique-nique pour l’heure du déjeuner et profiter de cette journée au vert en famille ou entre amis. Les contrées sEPTEntrionales du Val d’Oise vont vous enchanter...

CanoEpte
Maison de l'Ermitage
Salle des fêtes, Rue de l'Ermitage
95770 Saint-Clair-sur-Epte
Email : [email protected]
Tél. : 06 19 57 52 53
Tarifs : 44 € le canoë pour 2 personnes
ARTICLE ÉCRIT PAR :
Fondatrice / Responsable Éditorial le
Laisser un commentaire
Commentaires
  • Laetitia de Babel Voyages 20/09/2017 à 07:06

    Il ne reste plus qu'à se jeter à l'eau et à venir glisser sur l'Epte Martine ! Rendez-vous au printemps prochain ;)

  • Martine 11/09/2017 à 08:59

    Rien qu à lire cet article , on se laisse glisser .