Le spécialiste du voyage responsable

Environnement RefillMyBottle, réduisons la consommation de plastique à Bali

Dans nos besoins les plus fondamentaux, la soif est en tête de peloton. Notre premier réflexe en voyage, encore plus sous des températures tropicales : acheter une bouteille d’eau. Facile, car il y en a partout et toujours quand on en a besoin. Aussitôt bue, aussi jetée. Sans s’en rendre compte, par ce simple geste, notre impact est négatif, voire catastrophique pour l’environnement. Lors de votre voyage à Bali, pour en finir avec les bouteilles en plastique à usage unique, munissez-vous de votre bouteille réutilisable et grâce à RefillMyBottle, vous trouverez toujours un endroit sur l’île pour la remplir.

La guerre contre le plastique

Bali, l’enclave hindouiste de l’immense archipel indonésien, connait un fléau que personne n’ignore. Dans ce paradis tropical, les déchets plastiques s’accumulent dans les rivières lors de la saison sèche, puis lorsque les pluies arrivent, ils sont charriés jusqu’à l’océan. Avec les vents, ils sont ensuite ramenés vers les côtes et recouvrent les plages.

Depuis quelques années, plusieurs initiatives se développent pour combattre ce plastique devenu omniprésent. Dans le Nord-est de l’île, à Amed, nous vous avons déjà parlé des actions de l’association Peduli Alam en matière de ramassage des ordures ménagères.

Il y a aussi l’entreprise de recyclage Eco Bali présente sur toute l’île qui sensibilise au zéro déchet et installe les équipements nécessaires au tri sélectif chez les particuliers et les professionnels.

L’ONG international Trash Hero est très active et effectue des nettoyages hebdomadaires de grande ampleur surdifférentes plages de l’ile en rassemblant une communauté de plus en plus importante.

Quant à RefillMyBottle, ils ont décidé de prendre le problème à la source et d’inciter à réduire la consommation de plastique, notamment celle du vacancier en voyage à Bali.

Et s’il existait un moyen simple et efficace de lutter contre la pollution plastique ?

Nous avons rencontré Alexandre Tsuk, fondateur de RefillMyBottle et expert du tourisme responsable à Bali qui nous raconte toute l’histoire.

De l’Inde à Bali en passant par le Laos, Alex semble très bien connaitre les problématiques liées au tourisme durable. Fabricant de meubles, puis gérant d’un groupe hôtelier, il devient entrepreneur du changement lorsqu’il débarque à Bali il y a 5 ans avec sa famille. Il a un objectif en tête : fédérer toutes les personnes qui aiment Bali et qui ne veulent pas voir leur île se dégraderà vitesse grand V.

En 2015, Alex fonde Book Greener, un réseau identifiant les meilleurs hôtels responsables de l’île. Au-delà de la simple plateforme, Book Greener sert de lieu d’échange pour les acteurs du tourisme autour de différentes thématiques : pollution plastique, agriculture durable, éducation... Lors de rencontres mensuelles, chacun échange sur ses propres initiatives, ses pratiques instaurées dans son établissement et s’entraide en cas de besoins que ce soit en matière de ressources humaines ou de communication.

Fort d’un gros réseau de professionnels du tourisme et d’expatriés, Book Greener devient rapidement incontournable pour les acteurs du secteur touristique. L’idée de RefillMyBottle voit le jour lors d’un de leur séminaire balinais. Lutter contre la pollution plastique sur Bali, voilà une belle mission que ce sont donnés les 70 membres de Book Greener.

Réduire la consommation de plastique en proposant à tous une alternative

Alex nous explicite le contexte : « Avec plus de 5 millions de visiteurs par an, séjournant en moyenne 4 jours à Bali et consommant 2 litres d’eau par jour, soit 4 petites bouteilles en plastique individuelle, le tourisme engendre environ 6 millions de bouteilles en plastique par mois rien que sur l’île de Bali ! Et ce n’est pas prêt de s’arrêter. Chaque année, le nombre de visiteurs augmente, principalement en provenance notamment des pays Asiatiques comme la Chine ou l’Inde. »

En écoutant Alex, on réalise alors l’ampleur de la situation. « La croissance de la fréquentation touristique liée à la gestion quasi inexistante des déchets à Bali nous a poussé à prendre le taureau par les cornes en lançant un projet intitulé RefillBali, qui s’est élargi progressivement à d’autres territoires et pays et s’appelle désormais RefillMyBottle. Nous avons un objectif prioritaire : réduire la consommation de plastique en proposant à tous une alternative. »

En fédérant cette communauté, Alex souhaite transformer les comportements des voyageurs sur la consommation abusive de plastique mais aussi sur d’autres habitudes. Des groupes de discussion ouverts à tous se rencontrent régulièrement pour échanger et faire émerger des solutions sur les problématiques liées au tourisme responsable à Bali et plus largement dans d’autres pays. 

A la maison ou en voyage, innovons, changeons nos comportements !

Il y a déjà quelques voyageurs à Bali qui se baladent avec leur gourde, pas assez. Mais, surtout,où peuvent-ils la remplir ? Alex a vu des personnes acheter des bouteilles en plastique individuelles dans une épicerie pour remplir leur bouteille réutilisable... L’idée de RefillMyBottle est donc de développer des points de distribution d’eau potable dans toute l’ile, et les recenser à l’aide d’une carte accessible à tous.

Cafés, restaurants, hôtels, magasins, musées, le nombre de RefillStation augmente rapidement pour atteindre aujourd’hui environ 360 points d’eau. « Tout est allé très vite, l’idée a tellement plu que beaucoup de gens ont relayé la démarche dans toute l’Indonésie, aux iles Gili, à Lombok et même à Yogyakarta. Ils sont devenus spontanément des ambassadeurs du projet, sans rien que je demande ! »

RefillMyBottle est désormais géré par la brillante Christine, une jeune femme indonésienne déterminée à changer les choses et agrandir le réseau des Water Warriors. Depuis 6 mois, la carte est en ligne et permet à chacun de savoir où trouver un endroit pour remplir sa bouteille, gratuitement ou pour quelques roupies indonésiennes.

Comment installe-on une RefillStation dans son établissement?

Pour devenir RefillStation, c’est très simple, tout se déroule en ligne. On remplit un petit questionnaire, on s’engage à offrir de l’eau potable, filtrée ou issue d’une bonbonne minérale, de la proposer gratuitement ouà un prix inférieurau prix de l’eau minérale en bouteille individuelle et de partager le plus possible sa démarche en ligne et avec son voisin.

« Nous validons les informations et leur envoyons un kit RefillMyBottle leur permettant de communiquer sur l’initiative, d’être identifiable grâce à des stickers et posters. Nous leur demandons de prendre une photo de leur installation et c’est parti, ils sont référencés sur notre carte. » L’équipe de RefillMyBottle est disponible pour la moindre question, les soutient, et s’assure de connecter ce grand réseau en gérant les outils de communication.

« L’objectif est aussi de dénicher les points d’eau déjà existants qui n’y figurent pas, c’est l’intérêt du concept collaboratif. On encourage tout le monde à ajouter les stations non présentes sur la carte. »

On trouve de plus en plus de bouteilles sur place à Bali. Mais le plus efficace est tout de même d’amener la sienne, pour que la démarche soit instantanée dès l’arrivée, sans avoir à trouver une bouteille pendant son voyage. « On réfléchit à en vendre en ligne sur notre site comme le font Refill.org.uk au Royaume-Uni. Certaines Refill Station en proposent à la vente. »

Bali deviendrait l’île modèle en distribuant un « Kit Durable » avec bouteille, sac réutilisable et le plan de RefillMyBottle.

L’Office de Tourisme de Bali soutient RefillMyBottle en indiquant le projet sur tous leurs documents d’information et de communication. L’idéal serait un partenariat d’envergure avec les compagnies aériennes, en amont, avant même d’atterrir à Bali. On se met aussi à rêver que des bouteilles soient distribuées à l’arrivée à l’aéroport à tous les voyageurs. « Ce serait un message clair : Selamat Datang (bienvenue en bahasa) ! A Bali, c’est comme ça que ça se passe, nous luttons VRAIMENT contre le plastique et incitons TOUS les voyageurs à participer. Bali deviendrait l’ile modèle en distribuant un « Kit Durable » avec bouteille, sac réutilisable et le plan de RefillMyBottle. Si on peut y arriver à Bali, on peut y arriver partout dans le monde ! »

Aujourd’hui, la priorité est de mesurer les impacts positifs de RefillMyBottle. Comment calculer la réduction de consommation de bouteilles en plastique et savoir qui remplit sa bouteille, où et combien de fois par jour ? Pour consolider le projet et développer une meilleure application permettant de mieux fédérer la communauté, évaluer et tracer les actions, une campagne de crowfunding a été lancée, c’est par ici.

3 conseils en voyage à Bali :

- Déboursez quelques euros pour un objet durable, une gourde ou une bouteille réutilisable et emmenez-la dans votre valise !

-Téléchargez l’application
ou visionnez la carte en ligne : RefillMyBottle.com

- Pour agrandir la communauté de RefillMyBottle, devenez ambassadeur pendant votre séjour à Bali : parlez-en autour de vous, aux voyageurs rencontrés, à votre guide, dans les lieux où vous dormez, mangez et faites vos courses

RefillMyBottle
Email : iloveto@refillmybottle.com
ARTICLE ÉCRIT PAR :
Rédactrice le
Laisser un commentaire