Le spécialiste du voyage responsable

Tanzanie Un itinéraire idéal en Tanzanie du Nord

Embarquement immédiat vers un grand pays d’Afrique de l’Est pour un dépaysement garanti : la Tanzanie ! Un pays qui invite les voyageurs à vivre de immersions incroyables aux côtés de grands animaux de la faune sauvage et à vivre des expériences mémorables à la rencontre des diverses ethnies, dont l’une des plus mythiques en Afrique, les Maasaï. Un pays avec près de 125 ethnies différentes et abritant plusieurs parcs nationaux et réserves préservées au Nord comme au Sud du pays.

Pour une première découverte de ce territoire, rien de mieux que d’explorer des incontournables de la région du Nord comme les parcs nationaux de Tarangire, le Lac Manyara, le cratère de Ngorongoro et le Parc du Serengeti afin d’effectuer des safaris merveilleux en plein milieu de paysages variés. Le tout, aux côtés d’un guide ranger passionné et expert de la destination et de la faune sauvage, pour vivre pleinement un voyage marquant en Tanzanie. Pour les férus de sport et d’adrénaline, il est même possible d’effectuer un safari en vélo dans la région de Manyara ou encore un safari à cheval dans la région d’Arusha.

Tarangire, un parc aux milliers d’éléphants

Pour un itinéraire d’environ une semaine, une arrivée à l’aéroport d’Arusha ou de Kilimandjaro est la meilleure option afin de passer votre première nuit à Arusha, recharger les batteries après un long vol et être en forme pour les prochains jours de votre séjour qui s’annonceront riches en émotions.

En route pour le Parc National de Tarangire, situé au sud d’Arusha. Considéré comme l’un des plus beaux endroits de la vie sauvage du pays, ce parc abrite la rivière Tarangire qui est le lieu de rendez-vous de nombreux animaux comme les éléphants qui viennent s’y abreuver. D’ailleurs, ce serait dans ce parc, qu’il y aurait la plus grande population d’éléphants en Tanzanie et en Afrique de l’Est.

Après votre première journée de safari, rien de mieux que de dormir dans l’une des cabanes en bois perchées sur des pilotis au Tarangire Treetops, situé à proximité du parc, qui offre de très beaux points de vue sur la savane au loin. Les cabanes ont été construites avec des matériaux locaux et offrent tout le confort nécessaire parmi les baobabs après une journée de safari et une vue panoramique sur la savane. Ce lodge est géré par Elewana Collection, un groupe hôtelier tanzanien qui s’engage à soutenir les communautés locales à travers l’éducation, l’emploi et l’achat de produits locaux. Le lodge a également mis en place des systèmes de gestion des déchets pour limiter les dommages causés sur l’environnement.

Le Lac Manyara, beaucoup plus qu’un lac…

Ernest Emingway considérait le Parc de Manyara « comme l’un des plus beaux qu’il n’avait jamais vu ». Ce parc est situé à l’Ouest de Tarangire, à environ une heure de route. Idéal pour y passer une journée de safari.

Manyara abrite une jungle luxuriante et un lac avec un microcosme d’animaux sauvages comme des familles de babouins, des éléphants, des girafes, des flamands roses et de nombreux oiseaux. À l’intérieur du parc se trouvent des arbres acacias dans lesquels vous pourrez observer des lions perchés. C’est seulement à Manyara, que vous pourrez le faire ! Alors un conseil : levez bien les yeux au ciel !

En dehors du parc de Manyara, se tient l’écolodge Isoitok Camp, idéal pour se reposer après une longue journée de safari, apprécier une immersion dans la brousse africaine et profiter de l’instant présent. Le camp utilise de l’énergie solaire et des réservoirs de récupération d’eau de pluie pour minimiser son impact écologique. De plus, cet écolodge offre une réelle expérience culturelle et un vrai regard sur la culture Maasaï.

En route pour le célèbre Parc National du Serengeti

Après 4h30 de route environ, vous arriverez au cœur d’un parc national connu comme étant le  parc aux plaines infinies et le grand « royaume » des animaux sauvages. Un immanquable lorsque l’on voyage en Tanzanie du Nord.

Que vous le découvriez au petit matin à bord d’une montgolfière ou en 4X4 le temps d’une journée de safari, vous vivrez la véritable magie d’un safari : celle d’être émerveillé, surpris et touché par la beauté de ces étendues, les face-à-face avec la faune sauvage et parfois même le moment de chasse d’un prédateur tel un lion ou une famille de guépards en quête de leur proie du jour. Les « Big 5 » sont présents dans ce parc : le lion, l’éléphant, le buffle, le léopard et le rhinocéros.

C’est au Serengeti qu’il est possible d’observer un grand spectacle animalier : la grande migration où près de six millions de gnous parcourent « une boucle » les amenant selon la saison, du cratère de Ngorongoro à l’Est jusqu’au Sud du parc du Serengeti en hiver.

Pour passer la nuit du côté de Serengeti, vous pourrez opter soit pour une nuit à l’intérieur même du parc ou pour un hébergement de charme voire de luxe comme les tentes mobiles qui se déplacent en fonction des mouvements de la grande migration.

Une immersion au beau milieu d’un cratère, le Ngorongoro

Au Sud-Est du parc national du Serengeti, se tient une zone protégée, l’aire de conservation du Ngorongoro où de nombreux animaux migrateurs ont élu domicile.

Pour ne citer que quelques-uns de ces grands animaux, pour la plupart des mammifères, vous pourrez observer des troupeaux d’éléphants, des rhinocéros noirs, des buffles, des colonies d’hippopotames, des zèbres, des girafes, des élans, ainsi que la plus forte concentration de lions d’Afrique. Le site même est splendide et très beau à parcourir au cours d’une journée, voire deux.

Cette zone est encadrée au Sud par le lac Eyasi, à l’Ouest par le parc du Serengeti et au Nord-Est par le Lac Natron.

Un large choix d’hébergements est proposé du côté de Karatu, à quelques kilomètres de l’entrée du Parc, pour passer l’une de vos dernières nuits en Tanzanie du Nord, avant de rentrer sur Arusha.

Suivant le nombre de jours que vous passerez en Tanzanie du Nord, il existe d’autres étapes à découvrir pour rencontrer des ethnies locales, leurs cultures et leurs modes de vies : la région du Lac de Natron avec ses milliers de flamands roses et les Maasaï qui y vivent, le Lac Eyasi pour faire la connaissance d’une famille de Bushmen ou les Datogas que vous pourriez rencontrer avec un guide parlant leur dialecte afin de découvrir leur culture, leur manière de vivre et leur habileté à travailler le laiton pour confectionner de beaux bijoux ou divers outils comme des pointes de flèches. Les Datogas sont une autre tribu nomade et sédentaire qui ont été chassés par les Maasaï il y a près de 300 ans. Ils vivent désormais dans la région du Lac Eyasi.

Un voyage en Tanzanie du Nord vous procurera un grand sentiment de liberté et une belle dose d’émerveillement au cœur d’un pays où il fait bon y voyager toute l’année. La Tanzanie a tout du voyage d’une vie, un voyage de rêve, que nous vous recommandons de découvrir.

Bon à savoir

Il y a deux saisons en Tanzanie : une saison sèche de mai à octobre et une saison des pluies de novembre à avril. Dans l’itinéraire ci-dessus, voici les meilleures périodes pour parcourir les parcs et augmenter vos chances d’observer la faune sauvage :

- Le parc de Tarangire : de juillet à février ;

- Lac Manyara : c’est entre juin et octobre qu’il y a le plus d’oiseaux ;

- Le cratère de Ngorongoro : c’est entre juin et octobre que les paysages seront les plus beaux ;

- Le Parc du Serengeti : la saison des grandes migrations est la plus spectaculaire (juin, juillet et octobre, novembre), mais il y a des animaux toute l’année. Ils sont cependant plus éparpillés pendant la saison des pluies. Dans le Sud du parc, la période des naissances des gnous se tient entre janvier et février.

Découvrez la Tanzanie sur le blog La Girafe Qui Vole.

ARTICLE ÉCRIT PAR :
Marlène Marceau - La Girafe Qui Vole le
Laisser un commentaire