Le spécialiste du voyage responsable

Pas bête ! 10 conseils pour un voyage responsable en Thaïlande

Envie de soleil, de dépaysement et de rencontres authentiques ? La Thaïlande séduit depuis longtemps les voyageurs avec ses contrastes et ses richesses innombrables mais bon nombre de coins sont désormais ravagés par le tourisme de masse. Loin de l’agitation touristique, on vous donne les clés pour un voyage différent au cœur d’une Thaïlande étonnante, pleine de surprises, dont on a envie de prendre soin...

1 - S’informer avant de partir 

Avant de partir en voyage en Thaïlande, renseignez-vous sur la destination. Se sensibiliser à l’univers qui vous attend est important pour respecter la culture, les traditions et la nature qui vous entourent mais aussi pour donner du sens à votre voyage. Vous voilà au cœur de l’Asie du Sud-est, et même si le développement et la modernité du pays peuvent vous laisser croire que vous êtes dans un pays « comme chez vous », vous allez vite vous rendre compte en sortant des sentiers battus que la Thaïlande est bien plus authentique que l’image véhiculée à travers le tourisme international. Potassez par exemple le Natural Guide Thaïlande des éditions Viatao, c’est une perle.

2 - Voyager hors saison

Il n’est pas question de partir vous prélasser sur les plages de la côte Andaman ou sur les îles du Golfe de Thaïlande pendant la mousson tropicale, mais les périodes d’intersaisons (mars-avril, octobre-novembre) sont propices à une découverte plus authentique avec des sites moins fréquentés et des prix réduits. Le Nord du pays par exemple, se visite facilement pendant les mois d’été. Il pleut chaque jour à heure fixe, ces averses rafraichissantes ne vous empêchent pas de découvrir la région et embellissent les paysages environnants.

3 - Bien choisir son île 

Pourquoi opter pour une île déjà asphyxiée par le tourisme alors que la Thaïlande recèle d’une multitude de paradis encore authentiques ? Si vous voyagez pendant les fêtes de fin d’année et que vous souhaitez éviter la foule, préférez Koh Bulon Lae, Koh Yao Yai ou Koh Phayam plutôt que les sites ultra fréquentés de Krabi et de Phuket.

4 - Découvrir Bangkok autrement

La capitale thaïlandaise ne se résume pas à l’enclave à routards de Khaosan Road et à ses centaines de guesthouses et bars. Découvrez d’autres quartiers : Silom, près du temple hindou Sri Maha Mariamman, vous serez au calme dans le petit hôtel Cooper. Dans le quartier de Sukhumvit, on vous recommande The Twelve hotel, un boutique-hôtel cosy au service personnalisé. Dans le vieux Bangkok, le Phranakorn Nornlen, une adresse bien connue des voyageurs, n’a rien perdu de son charme. Tout est possible à Bangkok, les amoureux de la nature peuvent même dormir dans une cabane haut perchée au bord de la Chao Phraya à Bangkok Tree House. Marre des tuk-tuk, du bruit et des embouteillages ? Optez pour le bateau ! Se déplacer au fil de l’eau vous montre une toute autre Bangkok. Embarquez à bord d’un bateau à longue queue typiquement thaïlandais, engouffrez-vous à travers les Klongs, les canaux. Loin des grattes-ciels et du trafic, observez la vie des communautés locales.  Vous atteignez le village d’artistes de Khlong Bang Luang avec ses vieilles maisons en bois, ses galeries d’art, ses petites échoppes vintage, un havre de paix plein de charme encore épargné du tourisme de masse. 

5 - Garder les papilles curieuses

Chaque jour, un nouveau restaurant voit le jour à Bangkok, à Chiang Mai ou à Phuket, des endroits sophistiqués, branchés, à la déco aussi créative que le menu proposé. Si la Thaïlande est le paradis des amateurs de gastronomie, c’est pour sa cuisine typique raffinée et variée, celle que l’on trouve à tous les coins de rue, les food trucks, les stands de night market... Ici tout le monde cuisine, la street food est saine, moins chère et votre argent va directement dans la poche de celui qui cuisine devant vous !

6 - A l’école du bien-être 

La Thaïlande est réputée pour ses massages exceptionnels. Pourquoi ne pas transformer votre séjour en véritable apprentissage ? Au lieu de vous faire masser, apprenez les secrets des massages thaïlandais ! Chiang Mai propose différentes formations de qualité à des prix très abordables. En une semaine, vous apprendrez les bases de la réflexologie et des massages thaï pour rentrer chez vous avec une nouvelle corde à votre arc. On vous conseille l’école Namo à Chiang Mai !

7 - Rencontrer la faune sauvage 

Drôle d’idée d’aller au zoo épier tigres, pandas et autres éléphants quand on sait que la Thaïlande ne compte pas moins de 102 parcs nationaux protégeant une biodiversité exceptionnelle ! Explorez le parc national de Khao Sok dans le Sud du pays et dormez dans un lodge de qualité comme l’Anurak Community Lodge. Dans l’Est de la Thaïlande, découvrez le parc peu fréquenté de Pha Taem qui longe le Mékong et la frontière avec le Laos. Si vous souhaitez rencontrer les fameux éléphants, choisissez bien votre centre, pas besoin de les maltraiter pour avoir des interactions avec eux. On vous en parlait déjà il y a quelques années ici.   

8 - Un autre Sud

Dans le Sud de la Thaïlande, entre la mer d’Andaman et le golfe de Thaïlande, on trouve de vrais trésors hors des sentiers battus. Ban Kiri Wong est un village au pied des montagnes de la province de Nakhon Si Tammarat. Les meilleurs fruits de tout le pays viennent de ce village atypique, où les ramasseurs déambulent en moto dans ce verger labyrinthique pour remplir leurs sacs de ramboutan, mangoustan, pommes… Le Thailand Community Based Tourism Institute, organisme qui favorise l’écotourisme en Thaïlande, a mis en place un programme de Homestay et d’activités. De nombreuses familles accueillent les voyageurs et partagent avec eux leurs tâches quotidiennes, cueillette de fruits, cuisine traditionnelle, teinture naturelle du textile…

9 - Assister à un festival


Voyager en Thaïlande pendant l’une des nombreuses fêtes célébrées dans le pays vous permet d’être en immersion avec la culture locale. Valorisation des traditions et du patrimoine, les festivals sont également le moyen d’entrer en interaction avec les Thaï lors de moments importants de leur calendrier. Essayez de combiner absolument votre voyage avec Loy Krathong, la fête des lanternes qui a lieu au mois de Novembre ou Songkran au mois d’Avril, le nouvel an bouddhiste.

10- L’expérience du slow travel

Prendre le temps est peut-être le plus important lors d’un voyage. Ne pas vouloir tout voir en quinze jours mais plutôt se focaliser sur une région particulière. Avoir un coup de cœur pour la Thaïlande et y revenir d’années en années pour en savoir plus. Quelques structures accueillent les voyageurs en quête d’une expérience différente, d’un voyage où l’on échange et l’on apprend. Pour ceux qui souhaitent vivre au rythme d’une petite ferme bio thaïlandaise, rendez-vous à Happy Healing Home, à deux heures au Nord de Chiang Mai. On vous en parle davantage l’année prochaine ! 

Thaïlande - The Natural Guide Thaïlande - The Natural Guide
Editions Viatao
24.40€ ACHETER EN LIGNE
ARTICLE ÉCRIT PAR :
Rédactrice le
Laisser un commentaire
Commentaires
  • Veronique 21/03/2017 à 07:55

    J aurai aime te lire avant de partir. Je suis à la fin de mon séjour et je suis dévastée par ce que j y ai vu. J ai passe une dizaine de jours dans la région de krabi. Les gens sont fantastiques mais le tourisme de masse a et est en train de tout détruire. J en fait partie alors la critique peut paraître ridicule. Mais il faut que le gouvernement thaïlandais prenne conscience qu il est en train de détruire son pays avec cette masse illimitée de touristes. Voulez vous vraiment trouver un burger King en bord de mer? Clairement ce n est pas pour la population locale. Koh phi phi est un paradis j imagine à 5h du matin sinon on se croirait à Châtelet à l heure de pointe! Je suis dévastée! il faut que la thailande réagisse ou que nous cessions d être des touristes sans cervelle.