Le spécialiste du voyage responsable

Circuit 12 Jours dans le Nord du Vietnam

Vous aimez découvrir le monde et sa diversité, partager sourires et regards en chemin ? On vous propose de partir à l’aventure là où peu de voyageurs se rendent, au cœur des différentes communautés ethniques vivant dans le Nord du Vietnam. Frontalière de la Chine au Nord et du Laos à l’Ouest, cette région regorge de paysages idylliques : culture en terrasses, vallées et montagnes infinies, chutes d’eau, pics karstiques et végétation luxuriante.

Face à cette diversité de paysages et de cultures, on vous présente ici une idée de circuit de 12 jours à la rencontre d’un pays riche d’histoire, de paysages et de peuples.

Jour 1 - Arrivée à Hanoï

Bienvenue à Hanoï, la capitale du Vietnam. A peine 45 minutes pour rejoindre le centre-ville et vous voilà enfin au cœur de l’action. C’est le moment de feuilleter notre dossier 24H pour découvrir Hanoï autrement, tous les bons plans et les visites à ne pas manquer sont à l’intérieur.

On vous dévoile une adresse supplémentaire pour passer la nuit, Annie’s Little Hanoi. Prenez le temps de bavarder avec cette jeune femme déterminée qui a ouvert un hôtel plein de charme à deux pas du lac Hoan Kiem. Le soir, nous sommes partis pour une balade dans les rues animées du vieux quartier à la découverte de la street food qui semble envahir tout l’espace !

Jour 2 - Hanoï < Train de nuit pour Lao Cai

On commence par une séance matinale de tai-chi autour du lac Hoan Kiem avant de prendre un bon café vietnamien, que l’on déguste en général glacé avec du lait concentré sucré. Puis, on file au musée d’ethnographie pour en apprendre d’avantage sur la diversité ethnique du Vietnam, essentiel pour la suite du périple dans le Nord du pays.

Petit tour à l’hôtel pour se rafraîchir avant d’embarquer dans un train de nuit pour Lao Cai, à côté de Sapa. Quoi de mieux qu’un voyage en train pour saisir l’ambiance d’un pays !

Jour 3 - Sapa < Trek jusqu’à Ta Van

A la sortie du train, 40 minutes de route suffisent pour rejoindre Sapa, ancienne station d’altitude coloniale. Cette ville, devenue bruyante et polluée, regroupe la plupart des hôtels confortables et des agences de trekking. Un conseil : fuyez Sapa et soutenez véritablement l’économie locale et les minorités ethniques en séjournant dans les villages environnants.

Pour organiser votre séjour, faites appel sur place à l’entreprise sociale et solidaire Sapa O’Chau. Leur organisation impeccable vous sauvera beaucoup de temps et de galères et vous garantit un itinéraire VRAIMENT hors des sentiers battus. Allez-leur rendre visite à votre arrivée au Sapa O’Chau Cafe.

Nous partons avec un guide local pour une journée d’immersion dans la communauté Hmong, une des minorités ethniques les plus importantes du Vietnam, que l’on retrouve également dans le Nord du Laos. Dans le district de Sapa, les Hmongs représentent 53% de la population totale.

La petite journée de marche nous emmène dans la belle vallée de Muong Hoa. Nous rejoignons le village de Lao Chai, où vit la communauté des Hmongs Noirs, un sous-groupe de l’ethnie Hmong qui se distingue par ses costumes plus sobres et un dialecte particulier.

On termine cette journée à Ta Van, dans une famille de la minorité Giay. De nombreux Homestay ont vu le jour à Ta Van, on vous conseille de passer la nuit au Sapa Hostel. La vue depuis la terrasse est époustouflante, la nourriture délicieuse et en plus Huong ne manque pas d’humour et vous accueille dans un très bon français !

Jour 4 - Ta Van < Bac Ha

Cet itinéraire vous emmène dans le Nord-est du Vietnam, authentique, isolé, magique ! Il est important de prendre votre temps et de ne pas réaliser le même circuit en une seule semaine. N’oubliez pas que les temps de trajet sur ces routes de montagne peuvent être assez longs.

A vous de voir : bus, voiture avec chauffeur ou location d’une moto. On croise de plus en plus de voyageurs en deux roues, excellent moyen d’aller là où les autres ne vont pas, de s’arrêter quand on veut, où on veut, pour partir marcher quelques heures ou simplement passer un moment dans les villages traversés.

Arrivés à Bac Ha, on part pour une balade jusqu’au village de Ban Pho, abritant la communauté des Hmongs Fleurs. Pour dormir, on privilégie les petites structures, dans les maisons de famille de l’ethnie Tay par exemple.

Jour 5 - Bac Ha < Pan Hou Village

Réveil à l’aube pour assister au grand marché hebdomadaire, un des plus grands et colorés de la région. Rendez-vous populaire des minorités montagnardes, c’est un jour à ne pas manquer pour les amateurs de photographie et les gourmands. Faites en sorte d’être là un dimanche ! On reprend la route, les paysages qui défilent durant le trajet nous font tout oublier.
Ce soir, on se fait plaisir dans un hébergement de rêve, pour une nuit réparatrice. Notre bon plan au Pan Hou Village séduit toujours les voyageurs de passage. Précurseur en matière de tourisme responsable au Nord Vietnam, l’équipe propose ses services sur place pour l’organisation de trekkings ou de balades à la rencontre des minorités ethniques. 

Jour 6 - Pan Hou Village <  Ha Giang 

Aujourd’hui, direction la région isolée de Ha Giang, prononcée « Ha Ziang ». C’est notre coup de cœur. Sur la route, on admire les rizières à flanc de collines. Septembre semble être la meilleure saison, juste avant la récolte annuelle de riz. La végétation change, on voit beaucoup de lataniers dont on fait les fameux chapeaux coniques.

Au-delà des paysages, c’est chaque jour la rencontre avec les minorités ethniques de la région qui donnent du sens à ce voyage. Ha Giang est la province du pays où près de 90 % de la population est composée de minorités ethniques. Hmong, Tay, Dao, Pu Peo, Lolo, et d’autres moins connues, se distinguent par leurs costumes, leurs langages ou leurs maisons, mais ont toutes en commun de pratiquer avec beaucoup de difficulté la culture de maïs sur les pentes escarpées invraisemblables.

On dort dans leurs maisons en bois sur pilotis, qui abritent souvent à l’étage une sorte de grenier aménagé en dortoir, avec matelas sur le plancher, séparés les uns des autres par des moustiquaires. Ce soir, on mangera et on dormira tous ensemble. Une belle fête autour d’un diner traditionnel ! Au menu : poissons et liserons d’eau, servis bien sûr avec de la coriandre et de la menthe du jardin ! Sans oublier une petite dégustation d’alcool local, de riz ou de maïs, on ne sait plus bien …

Jour 7 - Ha Giang < Đong Van         
 

Attention les yeux : cette journée est incroyable ! On longe la frontière chinoise au milieu de paysages faits de roches karstiques hallucinantes. Visite en route du village de Lung Tam pour découvrir l’artisanat de l’ethnie Dzao. Les villageoises nous montrent les techniques de tissage traditionnel. Récolte du chanvre dans les champs, séchage des tiges, tissage et confection de toiles. Elles sont ensuite colorées avec des  teintures végétales, dont l’indigo.

Puis on s’enfonce plein Nord jusqu’à Dong Van. Sur la route, à Sa Phin, ne manquez pas la visite de l’ancien palais du roi H’mong, le Vuong Palace. Si vous avez le temps, toujours plus au Nord de cette province montagneuse et sauvage, allez jusqu’à Lung Cu, poste frontalier qui fait face à la Chine (province du Yunnan). Grimpez les quelques marches jusqu’au sommet de la « Flag Tower », où le drapeau vietnamien flotte à 1600m d’altitude devant un panorama à couper le souffle. Retour à Dong Van pour dormir dans un petit hôtel local.

Jour 8 - Dong Van < Bao Lac

Toujours à la rencontre des peuples montagnards, cette journée est ponctuée de marchés ethniques extraordinaires. N’oubliez pas, le dimanche, c’est le jour du marché, à Dong Van notamment mais aussi à Meo Vac, quelques kilomètres plus loin. Il est donc possible de visiter les deux dans la matinée. Ces lieux d’échanges et de commerce de toute une région sont de véritables espaces culturels. Acheter des produits locaux dans ces marchés ethniques c’est soutenir directement ces peuples montagnards.

Avant de rejoindre Meo Vac, on passe le col de Ma Pi Leng, qui offre un point de vue saisissant sur les montagnes abruptes et ciselées. Les vietnamiens ont surnommé cette route « Duong Hanh Phuc », la route du bonheur, elle fut une bénédiction pour les habitants de cette province si isolée. Ce plateau de roche est par ailleurs classé par l’Unesco comme parc géologique sous le nom de Geopark.

Sur la route, nous croisons des nombreuses femmes qui travaillent dur, passant une bonne partie de la journée à ramasser du bois dans les environs. On les voit continuellement sur les routes, avec leurs hottes dans le dos. On passera également près du village de Khau Vai, célèbre pour son « marché de l’amour » qui se tient une fois par an de mi-avril à mi-mai. Notre guide nous explique que traditionnellement, c’était le rendez-vous des amoureux venus simplement passer un moment ensemble, et pour d’autres l’occasion de se rencontrer, d’échanger des messages ou des confidences. Aujourd’hui, ce marché est un évènement culturel qui met avant la diversité ethnique de la région, avec musique, danses et stands d’artisanat local.  

Jour 9 - Bao Lac < Ba Be

On quitte progressivement cette région attachante en direction du Sud, pour atteindre le lac de Ba Be, un petit havre de paix, reposant. En fin de journée, embarquez sur un petit bateau ou un kayak pour admirer les paysages grandioses, entourés de falaises calcaires et de jungle. On a adoré la balade à pied jusqu’aux chutes d’eau de Dau Dang. De retour au village de Pac Ngoi, on observe les activités quotidiennes des habitants, vivant essentiellement de pêche et de riziculture. Passez la nuit dans un petite guesthouse dans la rue principale. Nous avons particulièrement apprécié le repas servi par madame Lien au Ba Be Lake View Homestay.

Jour 10 - Ba Be < Green Vietnam

En retournant vers Hanoï, on a décidé de faire un stop dans un lieu spécial : Green Vietnam, chez Quang et sa femme Huyen. Bien plus qu’un hébergement, Green Vietnam est un projet d’agroforesterie que l’on peut découvrir en séjournant sur place. Au total, 10 familles des environs sont impliquées et travaillent à plein temps dans cette ferme bio. Visite du terrain, participation au travail agricole et rencontre avec ce couple épatant. Attention, ça va être dur de partir de ce lieu magique, surtout lorsque vous aurez goûtés à la cuisine bio et locale de Huyen. Sans oublier la nuit de rêve dans le Nha San, la grande maison traditionnelle pleine de charme au milieu des arbres fruitiers.

Jour 11 - Green Vietnam < Hanoï

Il est temps de délaisser la vie rurale pour rejoindre la capitale. Avant d’arriver à Hanoï, nous faisons un arrêt à Duong Lam, un des plus anciens villages du Vietnam, datant de près de 1200 ans. Retour à Hanoï dans l’après-midi, le choc risque d’être brutal à la vue du trafic et de l’effervescence de la ville. Mais c’est une des magies du voyage, être toujours en mouvement, s’adapter aux changements et se réjouir des nouvelles rencontres à venir.

 

 

Jour 12 - Hanoï < Paris

Avant de partir à l’aéroport, faites un peu de shopping éthique et ethnique, chez Craft Link par exemple, mangez un dernier Bun Cha dans les rues animées d’Hanoï et rêvez déjà à votre prochain voyage, au Vietnam sûrement !

ARTICLE ÉCRIT PAR :
Rédactrice le
Laisser un commentaire